20 janvier 2015 - jeanmarcyao

Ne faudrait-il pas aussi sermonner le provocateur Charlie ?

L’attentat dont a été victime Charlie Hebdo le 7 janvier 2014 reste vivace dans les esprits. Pourtant, malgré l’émotion encore vive, il convient de penser profondément le problème. Par problème, il ne faudrait pas seulement voir l’acte ignoble des frères Kouachi et de leur affidé Amédy Couliblay, mais aussi peut-être la ligne éditoriale de Charlie Hebdo.

Avant de poursuivre, il convient d’affirmer avec force cette vérité indéniable : le terrorisme est abominable. L’islamisme, l’idéologie intégriste qui bien souvent sous-tend aujourd’hui ce terrorisme, est condamnable en tout point. D’ailleurs, maints lecteurs du Coran, profonds doctes de la loi d’Allah que ce Livre saint enseigne, aiment à préciser que les agissements des islamistes sont une perversion de la doctrine de l’islam. C’est donc clair : les islamistes se parent du manteau de la religion d’Allah comme d’un déguisement ; à l’instar de ces bandits qui se déguisent en nones pour ensuite aller cambrioler les couvents. L’exemple de ce qu’a vécu le Mali est d’ailleurs fort éloquent. En effet, ceux qui s’y faisaient passer pour combattants de la cause de l’islam se sont révélés être en réalité de redoutables narcotrafiquants ayant même réussi l’exploit de faire atterrir un avion en plein désert pour une livraison de cocaïne provenant d’Amérique latine.

Il est possible de multiplier les exemples à n’en point finir pour montrer que les terroristes islamistes sont des escrocs de la foi. Mais, l’humanité sait déjà cela que trop bien. Il est peut-être temps de se tourner, un tant soit peu, vers le gentil de la tragédie du 7 janvier 2015 : Charlie. Plus précisément, il s’agit d’analyser l’attitude de l’hebdomadaire martyre à la mesure de la réaction démesurée, celle de fous, qu’elle a pu provoquer.

@yaokjmarc1

Fb : jeanmarc.yao.18

yaokjmarc@gmail.com

Rapports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *